Le sentier international des Appalaches (SIA)

Site international du SIA

Pour accéder au site commun international du Sentier des Appalaches, veuillez suivre ce lien :

iat.jpg

Qui sommes-nous?

 

SITE INTERNATIONAL DU SIA : www.iat-sia.com

 

Le Sentier international des Appalaches (SIA) est un réseau de sentiers en développement dont l'objectif principal est :

  • de relier les pays et les cultures en lien avec le même cadre géologique de
  • favoriser la coopération internationale,
  • favoriser les échanges culturels de même que de promouvoir la compréhension et la protection des paysages communs à la chaîne des Appalaches originale.
  • par le voyage en randonnée pédestre

Le SIA est une idée de Dick Anderson, un biologiste et un ancien membre du département de la Conservation du Maine.  Dick avait un rêve semblable au rêve de l'Appalachian Trail (Sentier des Appalaches) de Benton  Mac Kaye; il rêvait de relier avec un sentier pédestre les plus hauts sommets au nord-est des Appalaches, et ce, des deux côtés de la frontière canado-américaine.

«J'ai imaginé un sentier qui relierait deux pays et leur culture, qui connecterait un État et deux provinces et qui traverserait deux plans d'eau d'importance : le golfe du Maine et le golfe du Saint-Laurent.»

Le projet a été rendu public le 22 avril 1994, Jour de la Terre, et suite aux démarches de M. Anderson, un comité international fut établi et deux langues officielles furent adoptées, le français et l'anglais, pour les réunions, les publications et la signalisation

De 1995 à 2001, le Maine, le Nouveau-Brunswick et le Québec ont construit un sentier long de 1085 kilomètres qui reliait cap Gaspé, au Québec, au mont Katahdin, au Maine.  À partir de là, on pouvait marcher jusqu"à Key West en Floride en empruntant l'Appalachian Trail (3468 km), et, à partir de la Géorgie, un réseau de sentiers long de 3 075 km.  Ce regroupement de sentiers pédestres a été baptisé le Sentier de l’Est du Continent (traduction de Eastern Continental Trail, ECT), et on le qualifiait alors de nouveau défi Nord Américain.

Au Canada de 2003 à 2008, les provinces maritimes de Terre-Neuve et Labrador, de la Nouvelle-Écosse et de l'Île-du-Prince-Édouard se sont jointes au SIA qui est devenu un réseau de sentiers offrant plusieurs options d'itinéraire sur 3016 KM, de Belle Isle, Terre-Neuve  jusqu'au Maine (É-U).

En 2009 2010, le projet a évolué de nouveau, mais vers l’Europe avec l’ajout de 11 chapitres (Groenland, Écosse, Islande; Norvège; Suède; Danemark, Pays-Bas, Angleterre; Irlande; Pays de Galles, îles de Féroé), afin de créer un réseau de sentier de randonnée pédestre avec les pays où l’on rencontre d'autres portions de ce qui est appelé la  chaîne acadienne-calédonnienne.

Le SIA/IAT compte maintenant dix-sept chapitres répartis en Amérique et en Europe, et il espère porter ce nombre à vingt et un chapitres et inclure trois continents. Des démarches sont actuellement en cours en France, au Portugal, en Espagne et au Maroc.

 

 

Mission

  

Le Sentier International des Appalaches symbolise la volonté de collaborer à la protection et à la valorisation de l'environnement ainsi qu'à la mise en valeur des paysages grandioses qui les réunissent.