Sentier International des Appalaches

Le Sentier International des Appalaches au Québec couvre plus de 650 km de sentiers. Il commence à Matapédia, se dirige ensuite vers la Vallée jusqu'à Amqui avant d'atteindre la réserve faunique de Matane. Il franchit le parc de la Gaspésie dont les monts Albert et Jacques-Cartier puis redescend vers Mont-Saint-Pierre où il longe la mer, de village en village, jusqu'au parc national Forillon. Allant d'un décor champêtre en milieu agricole aux falaises abruptes de Forillon qui surplombent la mer, en passant par les sommets des Chic-Chocs et des McGerrigle, le sentier offre plusieurs possibilités de randonnées pédestres.  Le sentier s'adapte à des itinéraires de durée (1 à 40 jours) et de difficultés (dénivelé léger ou abrupt) variées.

Selon la saison, certaines sections peuvent être parcourues à compter de la mi-mai, mais globalement, le sentier est accessible de la mi-juin à la fin octobre. Des services aux randonneurs et aux membres sont offerts le long du sentier en collaboration avec nos partenaires (transports, hébergements, guides, ravitaillements, informations, cartes topographiques, livres, etc).

L'accès au sentier est GRATUIT, mais un droit d'accès quotidien est exigé dans les parcs (de la Gaspésie et Forillon).

 

sentier National.gif
Logo A1 - Rouge.png

Notre Brochure

Vous trouverez dans cette brochure de l'information générale sur le Sentier, ainsi qu'une Carte du SIA-QC.

faire-un-don-bleu_edited.png

Télécharger gratuitement 

phare-de-matanetripadvisor.jpg
Skihorspistetourismegaspesie.jpg
randoqc.jpg

Historique du SIA

Tenue de la première rencontre du comité international au Québec, au Gîte du Mont-Albert dans le parc de la Gaspésie.

Les 16 et 17 juin 1995

 Le sentier la Grande traversée du parc de la Gaspésie de 100 km, qui va du mont Jacques-Cartier au mont Logan a été le premier tronçon québécois à faire partie du Sentier International des Appalaches.

Juin 1995

Inauguration par Robert Rioux, président du comité régional de Cap-Chat, du premier tronçon aménagé de 18 km entre le mont Logan et la rivière Cap-Chat.

19 octobre 1996

 Le premier journal L'Oréade a été publié. Il s'agit d'une coproduction du Québec, du Nouveau-Brunswick et du Maine. Le nom est une idée originale de madame Jocelyne De Champlain de Matane, Québec. Oréade est la déesse des montagnes dans la mythologie grecque.

Au printemps 1997

John Brinda est le premier américain à réaliser la distance entre Key West en Floride et Cap-Gaspé dans le parc national Forillon.

1997

Ouverture par David Leblanc, président du comité régional de Matapédia, d'un tronçon de 15 km.

11 novembre 1997

 André Fournier, président du comité régional de La Vallée, annonce que le sentier de 112 km est complété dans sa région. Pour se faire, environ 100 droits de passage ont dû être signés avec des propriétaires de boisés. De plus, plusieurs dizaines de bénévoles se sont engagés à entretenir chacun quelques kilomètres de sentier. 

Automne 1997

Grâce a une aide financière d'Emploi-Québec, le SIA Québec engage Eric Chouinard, chargé de projet comme premier employé.

Septembre 1998

M.J. Eberhart, âgé de 60 ans, devient le deuxième américain à compléter la distance de 6 600 km entre Key West en Floride et Cap-Gaspé, dans le parc national Forillon.

1998

 Inauguration par Jean-Claude Bouchard, président du comité régional de Matane, d'un sentier de 25 km entre le lac Beaulieu et le lac Matane.

24 octobre 1998

Inauguration par Ronald Coulombe, président du comité Haute-Gaspésie et par Patrick Golliot d'un tronçon de sentier de 30 km, entre le parc de la Gaspésie et Mont St-Pierre.

1998

Profitant de la journée internationale des sentiers et de la journée mondiale de l'environnement, Ronald Bujold directeur, Jacques Fournier responsable du projet et les dirigeants de Parc Canada ont inauguré le sentier de 45 km, du parc national Forillon, comme faisant partie du Sentier International des Appalaches en présence de nombreux représentants du Québec, du Nouveau-Brunswick et du Maine.

5 mai 1999

Inauguration d'un tronçon de 18 km dans la Réserve faunique de Matane. Automne 1999, un tronçon de 35 km est complété en Haute-Gaspésie et 3 km au parc de la Gaspésie.

17 octobre 1999

Jean Roy, président du comité régional de Côte-de-Gaspé, annonce qu'un tronçon de sentier de 70 km est complété dans sa région.

Automne 1999

 Le SIA Québec débute des négociations pour la signature d'un protocole d'entente avec la Sépaq pour implanter des infrastructures dont les refuges dans la réserve faunique de Matane.

Janvier 2000

Le SIA Québec a procédé à l'engagement de la firme d'architectes Jean-Claude Bouchard de Matane pour préparer les plans et devis pour la construction d'infrastructures dans le Bas St-Laurent et la Gaspésie.

Janvier 2000

Sous la responsabilité de Frank Wihbey du Maine, de Suzanne Belley du Nouveau-Brunswick et de Jocelyne De Champlain du Québec agissent comme co-auteurs pour la réalisation d'un glossaire anglais-français spécifique à la randonnée pédestre.

Mars 2000

Le SIA Québec a procédé à l'embauche de Johanne Blais comme coordonnatrice et de 11 employés, ainsi que la location d'un atelier de menuiserie pour construire de façon pré-fabriquée un refuge, des haltes d'information, des panneaux de signalisation et autres infrastructures pour le sentier dans le Bas St-Laurent.

Mars 2000

Jean Roy, président du comité régional Haute-Gaspésie, a déposé au CRCD Gaspésie et Iles-de-la-Madeleine, une demande d'aide financière de 1 280 900$ pour finaliser l'aménagement du sentier, la construction de 8 refuges, 4 haltes d'information, 11 campings sauvage, panneaux de signalisation et autres infrastructures pour le sentier qui couvre une distance de 378 km dans le secteur de la Gaspésie.

Mars 2000

Sentier International des Appalaches - Québec

 968 Avenue du Phare O, Matane, (Québec) G4W 1V7

 Tél. 418-560-4642 | Courriel : infosiaquebec@gmail.com 

  • Instagram
  • Facebook
  • TripAdvisor
  • YouTube

© 2020 par Alexis Turcotte-Noël et Isabelle Paquet Collaboration Serge Métral